Archive - mars, 2011

Cherchez l’erreur !

Aujourd’hui j’ai rencontré un grand spécialiste de l’écoute…

….

Eh bien, je n’ai pas pu en placer une !




Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Vive le Hockey!

Le nouveau site de mon club de Hockey préféré est en ligne…

Ça méritait bien une belle photo.

 

Le site du Hockey Club de St Germain

 

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Citation « coup de pied au cul » pour ceux qui cherchent, cherchent et cherchent encore où le bonheur se cache.

C’est en regardant un reportage de France 2 sur le Japon samedi dernier que j’ai entendu ce Moine Bouddhiste dire la chose suivante:

Le malheur est compréhensible par n’importe qui.

Mais le bonheur ne l’est que lorsqu’on l’a perdu.

T. Ryugen


Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Quand la dénonciation de la pensée powerpoint à bon dos…

Voilà un bouquin que je n’ai pas encore lu, La pensée PowerPoint : Enquête sur ce logiciel qui rend stupide.

Je crois que le propos de cet ouvrage est de dénoncer les limites de l’outil et les présentations stupides qui sont faites avec. C’est certain qu’on peut faire n’importe quoi avec cet outil, comme avec d’autres d’ailleurs. Bref, je le lirai prochainement pour me faire une idée.

En tous cas, le buzz autour de ce bouquin est excellent, tout le monde en parle et aujourd’hui j’en ai entendu parler à 3 ou 4 reprises…

Une conférence contrastée…

Pour tout vous dire, j’ai suivi une journée de conférences et tables rondes sur le thème de la Génération Y.

Bilan positif, j’ai appris plein de choses. (j’y ai même trouvé des raisons de conforter mon scepticisme sur certains clichés, doutes que j’ai déjà exprimés dans un article du grand blog de la vente sur le sujet).

Mais, au-delà des messages transmis pendant cette journée, je me suis évidemment intéressé à la façon dont les 12 intervenants successifs ont capté (ou pas) l’intérêt des 150 personnes dans la salle (on ne se refait pas, c’est plus fort que moi).

Hasard, ou manque d’objectivité de ma part, mais les 3 intervenants qui m’ont le plus captivés ont appuyé leurs discours sur des « slides » power point. Je pense qu’on aurait pu faire de plus beaux slides, plus clairs, plus percutants, mais au moins ils existaient. Ainsi, la « bande son » pouvaient-elle s’appuyer sur un « décor » et aider le faible mortel que je suis à suivre la pensée de l’orateur.

Les 9 autres intervenants n’avaient pas de slides et la blague de la « pensée power point » est revenue régulièrement pour justifier leur absence.

Eh bien là aussi, en essayant d’être le plus objectif possible, j’avoue que la proportion d’orateurs « sans décor » qui ont réussi à capter l’attention du public fut très faible. Certains y sont parvenus (peu), d’autres pas du tout, voire pire…

Je trouve qu’il est quand même soit prétentieux, soit inconscient, soit très gonflé de se dire qu’on peut se pointer comme ça, devant 150 personnes qui ont payé pour venir apprendre des choses, et leur servir quelques idées sans avoir pris soin de les structurer un minimum.

Bien sûr les powerpoint peuvent avoir des tas de défauts mais je trouve que prendre le temps de préparer une présentation digne de ce nom a au moins trois vertus

1. Elle permet de montrer à son public qu’on a préparé soigneusement son intervention à SON attention

2. Elle permet de structurer son discours, l’organiser, et valider qu’il y a un axe, une cohérence qui facilite la compréhension et la mémorisation

3. Et puis pour certains, elle permet aussi de valider qu’on a quelque chose à dire.

Pour finir, je laisserai le mot de la fin à un des grands penseurs du siècle dernier, Casimir.

Qu’ils soient de la génération X, Y ou Z,
rares sont les gens capables de digérer
le  Gloubi-boulga

Ps: Pour les ignares de la génération Z, la recette du Gloubi-boulga est ici.


Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Citation « coup de pied au cul » pour ceux qui s’étonnent de l’agressivité de certains de leurs congénères, certains clients, certains acheteurs, etc.

Les méchants envient et  haïssent : c’est leur manière d’admirer!

Victor Hugo, cité par Christophe André dans

Imparfaits, libres et heureux : Pratiques de l’estime de soi



Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Ma dernière bonne lecture : Service Compris 2.0

Service compris 2.0 : 360 idées pour améliorer la qualité de service à l’heure d’internet

Voilà un bouquin que se lit vite, qui se lit avec plaisir et qui fait cogiter.

Voilà un bouquin simple mais pas simpliste.

Philippe Bloch nous fait partager son obsession du service client en la déclinant sur tous les registres, de la stratégie de l’entreprise au recrutement en passant par les actes commerciaux du quotidien.

En fait, la qualité principale de ce livre est sans doute son caractère quasi incontestable.   En effet, les principes présentés ne sont pas des principes théoriques ou hors de portée. Au contraire les 360 idées exposées sont du jus de bon sens. Vous savez, le genre de trucs dont on se dit d’abord « ok, ça je sais » avant d’enchaîner par « finalement,  je devrais le faire aussi… »

D’ailleurs à titre perso, j’ai constitué ma propre « to do list »… que j’ai commencé à mettre en œuvre!

Et puis cet ouvrage m’a également plu parce qu’on y découvre aussi un peu les tripes de l’auteur…

  • Il suffit de lire l’intro pour comprendre que Philippe Bloch est un écorché vif du service client.  En observation permanente, il met en lumière les absurdités quotidiennes qui altère la qualité de l’expérience commerciale.
  • On comprend aussi que c’est un amoureux de l’aventure entrepreneuriale, amoureux au point de surmonter les obstacles mis dans le chemin de ceux qui s’y risquent (thème de son autre ouvrage (Bienheureux les fêlés… : Tout le monde peut créer son entreprise )
  • Et puis il a aussi su soigner quelques cicatrices laissées par des associés indélicats,  ce qui fait malheureusement de plus en plus souvent partie  de la vie des affaires.

Tout ceci rend son propos d’autant plus crédible, réaliste et sympa à lire.

Ps : Philippe, si vous lisez cette petite chronique, je vais acheter un boomerang ! ;-)



Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Si vous pensez que l’éducation coûte trop cher, essayez l’ignorance

Si vous pensez que l’éducation coûte trop cher, essayez l’ignorance !

J’aime beaucoup cette citation de Lincoln.

J’adore la répéter à ceux qui ne croient pas aux vertus de la formation.

En allant faire un tour sur TED (on ne va jamais assez sur TED!)  je suis tombé sur un speech de Patrick Awuah qui donne encore plus de relief, plus de sens à cette citation.

  • Il nous parle de l’éducation des Leaders, notamment en Afrique.
  • Il nous parle de l’importance du Leadership, et de sa définition du Leadership : Le Leadership c’est servir l’humanité.
  • Et enfin il nous fait partager sa conviction et son espoir sur le développement Africain grâce à un leadership éclairé et non corrompu.

Ce discours date de 2007 et il le termine en disant :  Je crois que l’Afrique  a atteint un point d’inflexion, avec des avancées de la démocratie à travers le continent. Nous avons atteint un moment à partir duquel peut émerger une société formidable en moins d’une génération. Cela repose sur des Leaders éclairés…

Et si Patrick Awuah était le Nostradamus Africain?

Les évènements récents sont peut-être en train de lui donner raison… (Le pire n’est jamais sûr!)

Allez, prenez un verre, calez-vous dans votre fauteuil et écoutez ce beau speech qui fait rêver à un monde meilleur!



Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Ma dernière bonne lecture : Life de Keith Richards

Bon, ma dernière note de lecture date un peu… Il y a eu les vacances et pendant les vacances, pas de PC sous peine de divorce !

Par contre j’ai lu un paquet de bouquins, pas que des bons d’ailleurs…

Traditionnellement, quand je pars en vacances le premier bouquin que je lis est une biographie.

La dernière en date était celle de Warren Buffet, donc là on peut dire que c’était un autre style. Keith Richards et Warren Buffet, c’est quand même le grand écart…


Life, Mémoires

Eh pourtant, on trouve quand même des points communs entre les grands de ce monde.  Quels que soient leur milieu, leur discipline les meilleurs cultivent quand même assez souvent les mêmes « obsessions » qui donnent de l’élan à leur génie.

Par exemple :

  • La première  c’est le travail : Rien ne se fait sans effort et Keith Richards et les Stones sont devenus ce qu’ils sont grâce à  des tonnes de travail (pas souvent dans un état normal, certes, mais travail et exigence de perfection  quand même!)
  • La deuxième c’est la passion et la remise en cause permanente : On sent que ce mec ne vit que pour la musique, pour sa passion,  pour trouver LE style. Et d’ailleurs, même moi qui n’y connaissait rien j’ai compris comment Keith Richards à crée le son particulier des Stones grâce à la technique de l’open tuning, L’accordage ouvert sur une guitare à 5 cordes. Je ne vais rentrer dans les détails, mais il explique en gros, qu’un jour, en découvrant cette technique, c’est comme s’il avait jeté par la fenêtre tout ce qu’il avait appris jusque-là pour pénétrer dans une nouvelle sphère.
  • La troisième c’est la hantise de la retraite : « Je pourrais me reposer sur mes lauriers. Seulement il y a ce mot fatidique, « retraite ». Je prendrai ma retraite le jour où je casserai ma pipe. »

Bon évidemment j’ai comme toujours une lecture orientée en fonction de mes passions pour tout ce qui touche au développement personnel, à la performance, à la réussite.

Ce bouquin décrit aussi des côtés assez sombres avec des chutes très dures liées à la drogue. Keith Richards s’en est tiré d’extrême justesse  et décrit avec une vision on ne peut plus « experte » les dangers des excès dans ce domaine.  Et là il s’y connait. On pourrait probablement ouvrir une dizaine de  pharmacies  avec tout ce qu’il a pu ingurgiter de toutes les façons possibles!

On découvre aussi les dessous des Stones. Moi qui aime les Stones mais qui ne savait rien de précis sur leur vie, j’ai compris pourquoi le batteur Charlie Watts qui est plutôt effacé  est si important dans le groupe et comment Mick Jagger a failli tout planter à plusieurs reprises…

Enfin, on passe un bon moment à comprendre ce qu’est la vie Rock’n Roll,  au sens premier du terme,  d’une bande de copains déjantés qui passe des semaines, des mois en tournées et qui vivent leur vie à 300 %.

Merci 1000 fois à Keith Richards pour ce témoignage  Life, Mémoires

J’ai découvert un univers, une trajectoire dans une vie à des années lumières de mes propres repères.

Long Life à toi Keith! et comme dirais tes fans dans leur beau langage : You’re  the coolest son of a bitch to ever have walked the face of the earth !

Satisfaction!

Allez juste pour le plaisir, montez le son et écoutez moi ça !

Et ça, c’est pas cool aussi ?


Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Citation « Coup de pied au cul » pour ceux qui ont envie d’entamer une psychanalyse!

J’ai donc commencé un énorme travail sur moi-même, et aujourd’hui, presque quinze ans après, je peux enfin dire que les résultats sont là :

je ne me déteste plus, je me méprise. »

Voutch

Le grand tourbillon de la vie

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Et voilà comment on arrête de bloguer pendant 15 Jours !

Le soleil en hiver, il n’y a rien de tel pour recharger les batteries!

Vivement l’année prochaine !

D’ici là,  back to business et back to blogging !

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email