Archive - Developpement personnel RSS Feed

Celui qui n’abandonne pas, n’a jamais perdu !

Je ne sais plus qui a dit ça, mais l’histoire de Torpille est une bonne illustration de ce précepte…

Après 3 ans de galères, la marque qui devait fatalement disparaître est toujours là et vient même de lancer sa nouvelle collection dans une boutique en ligne toute neuve !

Il s’en est vraiment fallu de peu pour tour larguer, tant les vents contraires et les écueils de toutes natures ont été nombreux. De quoi alimenter les cours de création d’entreprise…

Si ça vous intéresse, vous retrouverez l’intégralité  de l’aventure Torpille  sur  sa page Facebook. Les meilleurs « morceaux choisis » sont listés ci-dessous.  Si vous n’en lisez qu’un seul, lisez celui sur le coup de pouce tombé du ciel qui est assez incroyable.

 


Mais tout ceci est le passé, le présent est différent puisqu’ aujourd’hui est un grand jour :  Torpille renaît avec un site tout nouveau, réalisé par l’agence web Openresources.

Premier jour, premières commandes , plutôt encourageant !

 

Nouveau site Torpille

 

Bon pour ceux qui auront lu cet article et qui se disent, c’est bizarre qu’il soit aussi admiratif de cette chef d’entreprise, et bien ils auront raison, je suis admiratif et pas seulement puisque c’est ma chérie… et en plus les fesses qui présentent les culottes sont celles de ma fille !

Culotte shorty femme Torpille

Maintenant, à vous de jouer !     Si vous voulez :

  • Offrir à vos fesses de la super qualité  (j’ai testé pour vous)     et/ou
  • Faire un cadeau marrant pour les fêtes       et/ou
  • M’aider à débarrasser le salon des cartons de la nouvelle collection       et/ou
  • Récompenser l’énergie colossale qu’il a fallu déployer pour relancer la marque

alors vous savez où allez cliquer…  Chez Torpille !

N’hésitez pas non plus à RT, Partager, etc…

 

 

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Vous cherchez un job ? Les commerciaux ne cherchent pas longtemps !

Pour rebondir sur le dernier article du grand blog de la vente qui militait pour les métiers commerciaux voici un argument supplémentaire pour convaincre ceux qui hésitent à franchir le pas et oser passer au commercial.

Selon l’APEC, 42% des entreprises qui recrutent prévoient d’embaucher des commerciaux au deuxième semestre 2011 (+ 2 points en un an).

Selon le président de la Fédération des dirigeants commerciaux de France Jean-Pierre Arnaud, 200.000  postes de commerciaux seraient à pourvoir.

 

Ces propos et ces chiffres confirment ce que nous constatons tous les jours au près des clients d’Halifax Consulting.

Beaucoup de managers cherchent à recruter des commerciaux, enfin des bons commerciaux.

Moralité : Ceux qui sortent un peu du lot n’ont que l’embarras du choix !

 

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Etes-vous capable de faire les 50 derniers mètres ?

La capacité à se dépasser, à aller au bout des affaires, à « faire les 50 derniers mètres » est une qualité souvent recherchée chez ses collaborateurs en général, et chez les commerciaux en particulier.

Dans la série « je ne lâche rien », voilà deux sportives que j’aimerais bien avoir dans mon équipe le jour où elles se convertiront au business !

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Être professionnel : C’est le smic du comportement !

C’est la saison des conventions d’entreprises.

Cette année, encore plus que d’habitude, j’ai la chance d’avoir été sollicité pour en animer plusieurs entre le mois de décembre et la fin janvier.

La semaine dernière, à l’occasion de l’une d’entre elles, Guy Novés l’entraineur du Stade Toulousain était invité par mon client pour clôturer la première matinée de travail.

J’ai eu la chance de suivre cette intervention et je ne me suis pas privé de prendre quelques notes…

Avant de vous livrer les principaux messages, pour ceux qui ne le connaissent pas,  Guy Noves est l’entraîneur du  Stade Toulousain,depuis plus de 15 ans.

Son palmarès en tant qu’entraîneur est impressionnant (8 titres de Champion de France, 4 coupes d’Europe).

Il ne laisse pas indifférent et a la réputation de ne pas être très enjoué…

L’image classique de Guy Noves sur le bord de touche ressemble à celle-ci…

D’ailleurs, pendant la conférence, la personne qui l’interviewait l’a un peu chahuté sur ce thème en lui demandant s’il lui arrivait de sourire… Ce à quoi il a répondu par un sourire…

Mais après tout chacun son style, et son style à lui doit être efficace puisque Guy Novés est l’entraineur français le plus capé.

Voici donc quelques messages glanés au fil de son intervention:

  • Chaque « rouage », joueur ou membre du staff doit être le meilleur à son poste. Que ce soit la personne qui s’occupe du vestiaire, le jardinier, le médecin ou un joueur, ils doivent être les meilleurs à leur poste.
  • Dans la relation au quotidien, certes les sentiments sont importants, mais la compétence passe d’abord.
  • C’est la solidarité qui s’exprime lors des échecs qui prépare le rebond.
  • Pour pouvoir avancer, il faut pouvoir dire les choses. Les bonnes et les moins bonnes. Et pour cela il faut une grosse dose de confiance réciproque.
  • Le danger vient quand les bons résultats semblent devenir normaux. On se met à oublier que les résultats viennent avec le travail et les adversaires nous le rappellent rapidement
  • Être professionnel, c’est le Smic du comportement !

Tous ces messages sont des messages qui traduisent une grande rigueur qui sont cohérents avec l’image et la réputation de Guy Novés. Évidemment ce n’est pas très sexy, c’est même assez « rugueux » comme style de management. Mais connaissez vous beaucoup de gens qui ont de tels résultats en la jouant cool ?

Et puis, même les plus rigoureux finissent par se lâcher… La preuve !

En tous cas merci à lui pour cette leçon de management d’inspiration rugbystique.

La prochaine fois que quelqu’un viendra me voir en se vantant d’être professionnel, je sais ce que je pourrai lui répondre…

….

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Les meilleurs articles du grand blog de la vente en 2010

C’est un titre assez prétentieux, mais finalement l’objectif est bien là, sélectionner un best off des articles 2010.

Évidemment c’est subjectif, mais pas seulement. Je me suis aussi inspiré du nombre de lectures pour sélectionner ces 7 articles.

Pourquoi 7 ?

Parce qu’il paraît que ça porte bonheur, et c’est ce que je vous souhaite pour 2011!


Janvier 2010 : Un discours galvanisant pour bien démarrer l’année.

Steve Jobs

Cet article vaut surtout pour la vidéo. Tiens, je crois que je vais la visionner une nouvelle fois. Çadevrait être remboursé par la sécurité sociale.

Avril 2010 : Quand commerce en ligne rime avec solidarité!

Celui-ci  sortait un peu de la ligne éditoriale classique du Grand blog de la vente et pourtant restera comme l’article ayant généré le plus de lectures et de retweet en une semaine. Il parle des aventures d’une entrepreneuse du web que je connais bien.

Septembre 2010 :  Pour vendre contre vents et marées… inspirez vous du bambou

Une belle métaphore ZEN de Patrice Poulet

Septembre 2010 : Le retour des vendeurs seniors

Un article de Frédéric Vendeuvre qui collait bien à l’actualité de l’époque (Manifestations contre la réforme des retraites)

……


Octobre 2010 : Comment prendre du plaisir dans son métier? En jouant!

Celui là a été apprécié par de nombreux abonnés qui se sont retrouvés dans cette proposition d’antidote à l’austérité.

Novembre 2010 : Manager des mauvais, c’est quand même plus facile… La suite!

Il s’agit de la suite de l’article le plus lu du grand blog de la vente. Il a également généré pas mal de lectures, mais pas encore autant que le premier.

Décembre 2010 : 11 ans au même poste et un plaisir communicatif incroyable !

Celui-là, je l’aime beaucoup car c’est le compte rendu d’une belle rencontre, une rencontre qui donne la pêche  !

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Ma première bonne résolution 2011 : Annuler ma résolution de fin 2010 !

Et ben, voilà,

Un instant de lucidité, et je me sens déjà mieux…

Je viens de passer dans la salle de sport à laquelle je me suis inscrit l’année dernière à la même époque pour annuler mon abonnement.

Ça c’est ce qui s’appelle une vraie bonne  résolution à 44 euros par mois !

44 euros ce n’est pas vraiment cher quand on y va,  mais quand on y va 5 fois par an (comme la majorité des gens qui s’y inscrivent ce qui fait d’ailleurs toute la beauté du business model des salles de sport), c’est moyen.

Au moins maintenant 3 choses sont certaines pour 2011 :

  • Mes abdos n’évolueront pas plus qu’en 2010 !
  • Je ne regretterai  plus de ne pas être en train de pédaler sur un vélo qui me fait mal aux fesses tout  en regardant autour de moi les forçats de la transpiration tenter de perdre leurs bourrelets culpabilisateurs.
  • Je gagnerai 44 euros par mois !

Tiens, pour fêter ça, je vais aller me boire une bière…

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Invictus ! Maître de mon destin, Capitaine de mon âme

Je viens de regarder ce superbe film de Clint Estwood

Ma réaction à chaud? Waouh!

Nelson Mandela y parle notamment du poême qui l’a aidé à rester debout! (poème de l’écrivain William Ernest Henley)

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,

Nombreux les châtiments infâmes,

Je suis maître de mon destin,

Je suis le capitaine de mon âme.

….

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Une suggestion de méditation pour ce long WE…

Que feriez-vous si vous n’aviez pas peur?

Au fait,

Vous commencez quand?

Nicolas Caron

Le blog à réaction

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email


Gagner de l’argent OU prendre du plaisir?

J’ai entendu Philippe MONET, grand navigateur expliquer ce matin à la radio que plus jeune il s’était posé la double question suivante :

  • Est-ce que je fais quelque chose qui ne me plait pas, juste pour gagner de l’argent et ensuite je prendrai du plaisir

OU

  • Est-ce que je prends du plaisir tout de suite et je me débrouillerais avec moins d’argent

Bien sûr c’est Philippe Monet qui parle, star de la voile, donc personne ne relève le côté pervers  du propos, notamment lorsqu’il est entendu par des jeunes générations qui s’apprêtent à entamer leur vie professionnelle.

Mon avis est que  ce genre de propos tout à fait anodins en apparence, contribuent quand même à développer l’idée qu’il n’y a pas d’autres issues que d’avoir une vie professionnelle purgatoire.

Si les leaders d’opinion cessaient directement ou indirectement de dénoncer systématiquement la vie de l’entreprise, peut-être qu’il serait plus facile pour ceux qui n’ont pas encore basculé dans la résignation, de prendre des décisions plus positives que de subir.

Par exemple :

  • De se lâcher complètement et d’oser donner le maximum pendant leur temps de travail. Ils se rendront vite compte que les premiers gagnants se sont eux !
  • D’oser penser qu’ils ont le potentiel  pour être reconnu dans l’entreprise et si ce n’est pas dans celle-ci, ce sera dans une autre !
  • De chercher  à apprendre tous les jours une chose de nouvelle pour progresser
  • De trouver des sources de plaisir dans chaque interaction
  • etc.

Voilà, c’était juste mon petit coup de gueule du matin…

Maintenant j’espère vraiment que Philippe MONET va gagner la Route du Rhum.

Comme ça, lorsqu’il racontera à nouveau l’histoire de sa vie, il aura une autre occasion de dire : j’ai décidé de vivre ma vie pleinement ET  de prendre le maximum de plaisir dans mon métier.  Le sport me l’a permis et je souhaite à tous les jeunes de vivre cela dans le leur.

Nicolas Caron.

Le blog réactions

C

Offre spéciale, très spéciale
du blog à réactions !
Recevez GRATUITEMENT tous les articles
par flux RSS ou par email