Gestion des Leads : 3 raisons pour toujours Respecter la DLC

Vous aimez ?
Partagez !

Certains commerciaux ont la chance de recevoir régulièrement des leads entrants, grâce aux actions marketing de leur entreprise. Quel bonheur …

D’autres n’ont pas cette chance, mais peuvent quand même générer des leads entrants grâce à la qualité de leurs actions de prospection.

En effet, si le travail de prospection, tel qu’il est décrit Lève-toi et prospecte est fait régulièrement, si de nouveaux contacts sont générés chaque semaine, si chaque rendez-vous est porteur de valeur ajoutée, d’idées neuves pour la personne rencontrée, alors, les effets positifs ne vont pas tarder à se faire sentir.

  • D’une part, certaines de ces rencontres vont se transformer en leads, des leads que l’on peut qualifier de « directs ».
  • D’autre part, séduits par la qualité et l’originalité des premiers rendez-vous, certains prospects vont spontanément se transformer en ambassadeurs et le bouche-à-oreille va se mettre en place. Ceci génèrera des leads « indirects », ce qu’on pourrait appeler également des recommandations non sollicitées.
  • Enfin, au-delà des actions de prospection, la qualité de notre relation et de nos prestations vis-à-vis des clients déjà en portefeuille sera aussi génératrice de leads entrants.

Brefs nous sommes tous susceptibles de recevoir des leads entrants. Quelle que soit sa provenance, la moindre des choses est de savourer cette chance et puis surtout de tout faire pour la transformer en affaire. Et ceci commence par un traitement rapide voire sans délai.

3 raisons pour bien respecter la DLC

Les leads ont cela de commun avec les yaourts, à partir d’un certain délai, ils sont bons à jeter à la poubelle.

Si quelqu’un nous appelle, nous laisse un message vocal ou nous envoie un e-mail, la réactivité est déterminante. Il suffit de quelques secondes de recherche sur internet pour confirmer ce point. On y trouve beaucoup d’articles avec des statistiques qui montrent à quel point la rapidité du rappel conditionne les chances de succès pour convertir un lead en client. Mais inutile de lire toutes ces statistiques pour comprendre l’intérêt de la vitesse.

Il est triple :

Démontrer son professionnalisme

Un lead entrant est une première marque de confiance. Mais la confiance est quelque chose de fragile, très fragile. Un bon apriori peut très vite s’évaporer dès les premiers contacts. Mais ceci est également vrai avant même le premier contact quand celui-ci tarde trop.

Au contraire, rappeler rapidement, être réactif est la première façon de démontrer que nous sommes bien à la hauteur de ce qu’on a pu dire de nous.

Conditionner la réflexion

Quand un prospect appelle spontanément c’est qu’il vient de décider de traiter le sujet en question.

Il vient peut être de terminer la première partie de sont « parcours achat » (les fameux 60%).

Quelle que soit la qualité de ce qui l’a poussé à nous contacter et/ou de la recommandation qu’il a reçue à notre égard, il y a quand même de sérieuses chances qu’il contacte aussi d’autres fournisseurs potentiels. Lui parler le premier, c’est avoir la chance d’orienter sa réflexion dans le bon sens.

Battre le fer pendant qu’il est chaud

Enfin, quand un prospect appelle spontanément c’est qu’il a le temps de le faire et surtout l’envie de traiter le sujet maintenant.

S’il a envie d’appeler maintenant, c’est sans doute qu’il est disposé à se confier, à exprimer toutes ses attentes maintenant.

Malheureusement, ce qui est vrai lorsqu’il a l’initiative de l’appel (ou du contact par mail) le sera peut-être moins dans quelques heures lorsqu’il sera accaparé par d’autres sujets et aura peut-être complètement disparu dans quelques jours.

Moralité. Quel que soit le moyen de communication utilisé par le prospect – message téléphonique, sms, message sur réseaux sociaux ou email – plus le prospect est rappelé rapidement, mieux c’est.

Utiliser son téléphone en priorité…

Le prospect peut se manifester de multiples façons, mais à moins d’être basé à l’autre bout du monde, le téléphone est encore, de mon point de vue, le meilleur outil. D’abord, il est synchrone, immédiat. Et puis aussi, accessoirement, c’est encore le meilleur outil pour PARLER aux gens.

Je me souviens d’un rendez-vous avec une équipe de managers d’une société de services dans le domaine immobilier. Les managers étaient atterrés d’avoir à relancer encore et encore leurs commerciaux pour qu’ils suivent les appels entrants qui leur étaient confiés. Il ne s’agissait pas de prospection. Juste de suivre et essayer de concrétiser des demandes spontanées de prospects. Voyant que j’étais quand même étonné par ses propos, le Directeur Commercial me dit explicitement : « pour eux, s’ils ont envoyé un e-mail, ils considèrent qu’ils ont fait le nécessaire… Téléphoner ne leur vient même pas à l’esprit.« 

Bien sûr, il ne faut pas généraliser cet exemple, mais je voulais le citer, car l’email est à mon sens trop souvent privilégié.

Avoir l’opportunité de parler avec un prospect qui nous contacte spontanément, qui est en pleine réflexion sur le sujet est une chance. Profitons-en.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui

À vous de jouer (et vite !) 😉

Vous aimez ? Partagez !

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Parce que tout commence par une vente

Conférences en performance commerciale

J'interviens à l'occasion de vos conventions commerciales ou des événements que vous organisez pour vos clients.
Mon objectif est d'apporter des idées neuves, booster les énergies et que vos équipes quittent la salle avec l'envie de se surpasser !
Nicolas Caron, Auteur et conférencier commercial

Nicolas Caron, Auteur et conférencier commercial

© Lève-toi et vends !

 

Soyez alerté de chaque publication.
Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Women Safe

Je soutiens l’association Women Safe.
En savoir plus.

Retour haut de page